Bourse, Apprendre à débuter, investir et gagner avec Lobourse.
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche

Bourse en ligne:
bourse direct

binck.fr


CFD et Forex:
XTB courtier CFD-forex-crypto

Cryptomonnaie
coinbase cryptomonnaie ETH BTC LTC


Bourse virtuelle:




Défiscalisation


 

 

Les banques s’organisent pour augmenter leur rentabilité et investissent dans la dématérialisation et les Fintech.

Alors que les clients délaissent de plus en plus les agences physiques et leurs conseillés personnels, les banques sont en pleine réorganisation, en  fermant des succursales et en détruisant des postes.

Nous sommes qu’au début de la réorganisation de ce secteur, dont la rentabilité n’est jamais remontée, depuis la crise de 2008.

Il y a maintenant plus de 15 ans,  les grandes banques ont commencés par créer des filiales internet dans la bourse et le trading, où le bénéfice pour les particuliers est indéniable, ce qui a ouvert des possibilités pour les investisseurs actifs, mais désormais, c’est le gros des clients qui est invité sur les banques en ligne.

 

 

 

 

 

Les banque en lignes

En effet, elles ont diversifiés leurs offres en proposant les comptes courants, les assurances vies, les cartes de crédit et les crédits immobiliers. Ainsi, quasiment toutes ont créent  des filiales pour se rapprocher des codes d’internet et rajeunir leur image.

Pour citer les plus connue dans le trading sur actions, la Banque Fortuneo du Crédit Mutuel, Boursorama de la Société Générale,  Easybourse pour la Banque Postale ou encore BforBank pour le Crédit Agricole.

Si on prend par exemple Fortuneo, elle a été créée en 2000, uniquement pour le trading en bourse, avec des tarifs extrêmement bas par rapport à ce qu’il était possible  de faire à ce moment avec les autres banques. Puis elle a grossit, en interne et avec des rachats de petits courtiers.

Elle s’est progressivement ouverte  à l’assurance vie, au compte courant, à la carte de paiement et au crédit immobilier. Le nombre de clients en 2019 de cette banque en ligne est d’environ 450 000.

 

La phase suivante, est l’arrivée de nouvelles applications bancaires,  comme Hello Bank de BNP,  ou encore Orange Bank de l’opérateur téléphonique.

Plus spécialisé, les banques investissent dans les Fintech, pour la contraction de finance et technologique où il est question  d’intelligence et d’algorithme, pour aider les particuliers à gérer leur argent. 

Vous pouvez laisser des programmes gérer votre argent, selon vos critères, comme par exemple faire de petits placements automatiques plusieurs fois par mois pour mettre de l’argent de côté sans s’en rendre compte, ou suivre les conseils de placement d’un robot programmé par des analystes financiers. Les conseillers  financiers sont donc voués à disparaître, car ce sont les applications qui vous proposeront et vous aiguilleront dans les différents placements et crédits proposés par les banques.