Apprendre à bien investir en Bourse avec Lobourse
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche
 

 

Estimation immobilière : les erreurs à ne pas commettre

 

La vente d'un bien immobilier passe par de nombreuses étapes aussi importantes les unes que les autres. L'estimation immobilière est une de ces étapes à laquelle il faut apporter une attention particulière.

Durant cette étape, il existe un certain nombre d'erreurs qu'il ne faut surtout pas commettre. Lisez cet article pour en apprendre d'avantage sur celles-ci.

 

 

Utiliser des outils en ligne

 

Les outils d’estimation immobilière en ligne sont très en vogue actuellement. Ils sont notamment gratuits, sans engagement et donnent un premier avis sur le prix d’un bien immobilier.

Cependant, ces solutions présentent des limites. En effet, leur fonctionnement repose sur la présence ou non des données nécessaires à l’estimation du bien.

 


 

 

 

 

Il suffit alors qu’une seule des données de votre bien ne soit pas mise à jour et toute l’estimation est erronée. La valeur peut être outrageusement grande comme elle peut être très petite.

Il faut également préciser que, malgré la complexité des formulaires de renseignements de ces outils en ligne, leur résultat ne prendra jamais en compte certains éléments capitaux du bien.

 

Vouloir estimer soi-même le prix du bien immobilier

Il s’agit généralement de la première erreur que commet la plupart des propriétaires. Le principal risque lorsqu’on décide de procéder ainsi, c’est qu’on peut surestimer le bien pour des raisons sentimentales que seul le propriétaire comprend.

Le bien aura alors un prix en dessus du marché et les chances de réaliser une transaction se réduiront. En effet, plus le prix est élevé, moins il y aura de visites, car les potentiels acquéreurs trouveront le prix assez élevé.

Ces derniers vont alors rechercher des biens de la même nature, mais à prix raisonnable. Et ils en trouveront certainement, parce que le vôtre est surestimé.

Estimer le prix du bien au m²

De plus en plus d’outils d’estimation immobilière proposent une évaluation au m².

C’est d’abord une bonne solution pour connaître le prix moyen de son bien à tout moment. Cependant, cette manière de procéder peut induire autant l’acheteur que le vendeur en erreur.

En réalité, en dehors de la superficie, de nombreux autres facteurs entrent en jeu dans l’estimation d’un bien. Il peut notamment s’agir de l’état du logement, du nombre de pièces, de la localisation et bien d’autres encore.

Se limiter donc à la superficie seule, c’est exposer l’acheteur à des mauvaises surprises, ce qui réduirait les chances de conclure la transaction.

Respecter les obligations légales

Dans quasiment toutes les juridictions, le vendeur est tenu de fournir à l’acheteur tous les renseignements techniques et juridiques inhérents au bien en question.

Au cours donc du processus d’estimation, il est alors important de réaliser un dossier complet sur les diagnostics techniques qui porteront par exemple sur l’installation du gaz, l’assainissent, la performance énergétique.

Il est alors recommandé d’anticiper cette étape pour respecter toutes les obligations de la loi. Même si la loi n’était pas amenée à intervenir, une non- présentation de ces documents pourrait faire croire aux potentiels acheteurs que le vendeur essaie de lui dissimuler certaines informations.

Ainsi, ce sont les chances de conclure la transaction qui en sont réduites.