Apprendre à bien investir en Bourse avec Lobourse
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche
 

 

Offrant de belles perspectives de croissance, le marché de l'énergie verte et notamment de l'hydrogène, pourrait se révéler le prochain eldorado des investisseurs.

En témoigne notamment le succès de la société grenobloise Hydrogen Refueling Solutions (HRS), dont l'entrée en bourse a été fortement remarquée en février.

Hydrogène : nouvelle tendance pour les investisseurs ?

Fort de l'adoption croissante des véhicules à émissions zéro, mais aussi de l'échéance fixée par de nombreux pays pour passer à une économie sans carbone d'ici 2050, le prix des actions des entreprises du marché de l'hydrogène, n'a cessé de progresser en 2020.

 

 

 

 

prix en hausse

Des performances remarquées en Europe, notamment à travers la société McPhy Energy qui a vu son cours bondir jusqu'à plus de 740% en un an, mais aussi aux USA, où l'entreprise américaine FuelCell Energy, productrice de piles à combustibles, a fait x13 l'année dernière.

Fin 2020, Joe Biden avait d'ailleurs fait part de son intention d’investir 2 trillions de dollars d’ici 2035 dans la production d’énergie propre, dont l’hydrogène.

L'occasion pour les particuliers, de découvrir le marché de l'hydrogène ou d'autres matières premières, au moyen des CFD, sur un seul et même compte.

HRS : une entrée en Bourse flamboyante

Conceptrice et fabricante spécialisée dans les stations de recharge en hydrogène pour des véhicules de tout type, la société Hydrogen Refueling Solutions, constitue un exemple concret du succès que connaissent les entreprises du marché de l'hydrogène en Bourse.

En février 2021, la société a ainsi fait une IPO très remarquée : HRS a réalisé la plus importante introduction en Bourse de l'histoire d'Euronext Growth, en récoltant 84,6 ME. Un montant qui pourra être porté à 97,3 ME en cas d'exercice intégral de l'option de surallocation.

 

Deux milliards d'euros destinés à l'hydrogène en France

De McPhy Energy, à Air Liquide, plusieurs actions françaises devraient profiter des ambitions de la France pour la filière de l'énergie propre.

En septembre 2020, le gouvernement a ainsi annoncé que 2 milliards d’euros de fonds publics seront destinés au développement de l'hydrogène dans les deux ans, la France souhaitant également investir 7,2 milliards d’euros pour le développement de l'hydrogène d’ici 2030.

L'objectif ? Faire de l'hydrogène, l’énergie phare de la France décarbonée, avec la création de 50 000 à 100 000 emplois. Le but étant également de développer l'infrastructure industrielle dédiée aux électrolyseurs, destinés à la production de 600.000 tonnes d'hydrogène vert par an.

 

L'énergie du futur, également plébiscitée en Europe

De son côté, l'Allemagne a annoncé en 2020, un investissement de 9 milliards d'euros pour le secteur de l'hydrogène, avec le lancement de 400 stations de rechargement à pile à combustible pour les voitures électriques en 2023.

Venant s'ajouter à la liste d'actions en Europe, le leader des véhicules hydrides, Toyota, ambitionne quant à lui, à travers son projet  Hydrogen Mobility Europe (H2ME), de développer le premier réseau européen de stations de ravitaillement en hydrogène. A terme, la société espère commercialiser ses modèles de voiture hydrogène, à l’instar de la Toyota Mirai.

Au total, la somme des plans hydrogène annoncés dans l'Union européenne s'élève à 35 milliards d'euros pour 2020-2030.