Apprendre à bien investir en Bourse avec Lobourse
image du menu gauche
image du menu gauche
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
image du menu gauche
image du menu gauche

Bourse en ligne:

bourse direct


CFD:
XTB courtier CFD-forex-crypto

Cryptomonnaie
coinbase cryptomonnaie ETH BTC LTC





Défiscalisation


 

 

l’or en profite pour remonter à sa valeur de 2013

 

Le cours de l’or a connu un début d’année mouvementé. Les trackers qui suivent l’or, aussi connu sous le nom d’ETF (Exchanged Traded Funds), ont connu des flux record lors du premier trimestre, démontrant à nouveau que ce métal précieux demeure une valeur refuge.

 

L’or toujours très en demande sur les marchés

 

 

 

lingot d'or

La pandémie causée par le coronavirus aura causé bien des maux de tête aux traders et aussi beaucoup de dégâts pour de nombreuses actions en bourse. Malgré tout, comme toujours, il en ressortira des gagnants tels qu’Amazon, Netflix et le lingot d’or.

Car le cours de l’or a survécu à la crise sanitaire, malgré le fait que la demande au niveau bijouterie s’est effondrée et que le marché physique a connu de nombreux mouvements perturbés.

En effet, la production d’or a reculé de 3 % durant cette même période, mais la demande continue de progresser.

Voici un lien pour en savoir plus sur le cours du Lingot d'or de 1kg.

 

 

Si cette demande n’augmente que de 1 % au premier trimestre, cela s’explique principalement par le fait que les besoins au niveau de la joaillerie se sont écroulés, en grande partie à cause du confinement qui a eu lieu dans les deux pays qui en consomment le plus, soit l’Inde et la Chine.

Au même moment, l’occident a connu un phénomène inverse avec une augmentation de la demande de près de 36 %.

Au regard des chiffres finaux, il ne fait aucun doute que les investisseurs ont favorisé l’or, puisque les produits financiers qui y sont liés ont commandé un record total de 3 185 tonnes, une augmentation 7 fois plus grande qu’en 2019.

 

L’or à son plus haut niveau depuis 2013

La valeur de l’or depuis le début de l’épidémie a augmenté de plus de 9 % pour l’amener à son plus haut niveau depuis 2013. L’or redevient une valeur rassurante face à l’endettement de tous les pays suite aux investissements massifs qu’ils ont dû faire dans leur économie respective. L’once se transige aujourd’hui à près de 1 700 dollars.

Cette hausse de prix s’est réalisée malgré le fait que la production a baissé de plus de 3 % et que le transport des lingots, durant le confinement, était presqu’inexistant.

Les banques centrales ont elles aussi réduit leur achat d’or durant la crise ainsi que les institutions d’émission. Mais au final, le résultat démontre clairement que ce n’est pas demain que l’or va perdre son statut de valeur refuge.